5 croyances héritées de mon éducation qui foutent la merde dans mes relations



Depuis mon épisode dépressif qui débuta en 2017, j'accorde beaucoup d'importance aux programmes intérieurs que j'ai dans la tête et qui dictent ma façon d'être et la manière dont je perçois la réalité.


Ces programmes, on les appelle en coaching les "croyances limitantes". Il s'agit de toutes les choses que tu croies vraies, sur toi, sur le monde et qui ont été encodées en toi à travers ton éducation et ton expérience de la vie et qui dictent ton comportement, parfois à ton insu.


D'où viennent les croyances


Il y a plein de moyen d'expliquer pourquoi tu as certaines croyances. Si tu veux comprendre le "pourquoi" de tes croyances, je te recommande de consulter un thérapeute ou psychologue dont le métier et de t'accompagner à mettre en lumière les zones d'ombres de ton histoire.


Voici un exemple : quand tu étais petit et que tu rentrais de l'école avec un 18/20, on t'a peut-être demandé : "il y en a qui ont eu plus que toi"?


Suite à cette phrase, tu as peut-être encodé que tu devais être le meilleur pour être apprécié par tes parents. Peut-être que tu as encodé que tu n'étais jamais "assez bien".


Le problème, c'est que ces programmes continuent de tourner en arrière plan de ta carte mère mentale. Le résultat : tu n'es plus un enfant, mais tu continues de croire à des choses comme "tu n'es pas capable", "tu ne mérites pas de réussir", "pour être une bonne personne il faut que tout ce que tu fais soit absolument parfait"... Tu te mets toujours beaucoup de pression, et, surtout, tu n'arrives pas à être fier de toi. Tu te rappelles de cet article sur le syndrome du bon élève.

Tu as du mal à nourrir une image positive de toi, car, même si tu réussis tes projets, même si tu as un bon job, des amis et un toit au dessus de la tête, quelque chose te répète à longueur de journée que... "Ce n'est pas suffisant". Tu n'es pas suffisant.


Ce sont ces programmes malveillants qui m'ont fait tourner en bourrique, je suis tombée dans la dépression en 2017 et j'ai mis plusieurs années à retrouver le chemin d'une estime positive de moi-même.


Prendre conscience des croyances qui te bloquent aujourd'hui


Je te partage dans cet article 5 croyances qui me bloquent encore plus ou moins aujourd'hui et qui sont issues, d'après moi, à l'éducation que j'ai reçue dans mon "rôle" de femme.


Croyance 1 : Ce que je fais bien est naturel et n'a pas de valeur


J'avais cette phrase en tête qui me disait que tout ce que je savais faire bien naturellement, c'était normal et ça n'avais donc aucune valeur. Prendre soin, comprendre les autres, faire preuve d'empathie, écrire, avoir des idées, mettre une bonne ambiance, réunir, mettre en contact, voir les qualités des personnes, être un peu rêveuse...


Comme mes compétences sont plutôt "intangibles", liées à l'humain et à la communication, je me disais que ce n'était pas "matériel", et dans un monde où la productivité est reine, qui suis-je si je ne produis rien ?


J'ai réalisé que mes compétences sont liées aux émotions, qui s