Mon sentiment d'incompétence - Journal de bord d'écriture n°1

Aujourd'hui, je me suis pris la tête comme jamais sur l'intrigue de l'histoire.


Un peu de contexte.

En octobre 2021, je décide de mettre un créneau de 2h dans mon emploi du temps pour ENFIN écrire un roman qui me tient à coeur.


L'histoire est simple.


Juliette, 26 ans, tombe amoureuse de son nouveau collègue de bureau à peine 3 mois avant son mariage.


En février 2022, la première version du manuscrit est écrite.


Sans réfléchir, spontanément, j'ai pondu 215 pages word en 5 mois.


Je suis fière ! Je suis contente du résultat. Je me vois déjà publiée avec ma tête en grand dans les couloirs du métro.


Oui.


Je fais relire mon manuscrit par une bêta-lectrice professionnelle.


Et là, l'enclume.


Rien ne va.


Tous mes doutes prennent vie :

  • Tu n'as aucun talent

  • Tu es nulle

  • Tout ce que tu entreprends est un échec

  • Tu n'écriras jamais de livre

Enfin, je dramatise légèrement car la relectrice me dit :

  • Que le fond de l'histoire mérite d'être racontée.

  • Que je suis douée pour décrire les scènes de sexes et que je devrais continuer.

MAIS

  • Il faut restructurer l'histoire et les chapitres (je n'ai aucune idée de ce que ça peut bien vouloir dire)

  • Il y a plein de fautes, un problème de concordance des temps (sans m'en rendre compte, j'ai écrit une partie au présent, l'autre au futur) et j'ai beaucoup trop employé d'anaphore, de gradation et de verbes faibles (comme avoir et être)

En gros, il faut tout réécrire.


Le drame.


Je passe 6 mois en plein déni.


Je le fais lire à une autre amie qui me pousse à l'envoyer à des éditeurs.


Je procrastine. Puis je le fais.


Et nous y sommes.


12 juillet 2022.


Je laisse des messages sur certains groupes de bêta-lecteurs et je cherche de l'aide auprès de personnes qui accompagne les auteurs.


Une fille m'écrit. A.


Elle a déjà été publié 2 fois et elle aime conseiller les auteurs.


Je lui partage ma trame de chapitre (un court résumé de ce qui se passe dans chaque chapitre).


Elle comprend tout de suite qu'il y a un problème.


"Mes chapitres ne servent à rien"


O-M-G


Vous devez savoir que c'est très très très douloureux quand on critique ce que vous avez écrit, ça vous prend aux trippes, vous faites des gros dénis, vous vous dites "elle y comprend rien celle-là", puis, la pièce tombe et vous remerciez cette personne d'avoir pointé le problème.


J'essaye donc de comprendre.


Il s'agit de l'intrigue.


Ce n'est pas clair.


On ne comprend rien à ce que j'ai voulu dire.


Apparemment, mon personnage ne sait pas ce qu'il veut...


Euuuuuuuh c'est pas faux !


Nous sommes le 14 juillet 2022.


Ca fait 2 jours que je creuse, que je creuuuuuuuuse pour comprendre quelle est VRAIMENT la thématique de mon roman.


Ce sentiment d'incompréhension et d'incompétence me met très mal à l'aise et en COLERE.


Le fait que A. critique ou ne soit pas d'accord avec ce que je dis me frustre car je pense : je suis bête ou quoi ?


Alors j'ai décidé de me laisser le temps et de m'autoriser à être incompétente car ce n'est pas une fatalité.


Je me vois me justifier auprès de A. et lui demander si elle aussi a connu ces difficultés. Comme pour me rassurer de ne pas être un cas désespéré.


Malgré ces doutes, je pense bien que j'ai enfin trouvé le thème du roman.


Grâce à l'aide de A. et à nos échanges par messenger et sur un document partagé.


Je suis tellement reconnaissante que de telles personnes existent.


La différence que ça va faire une fois que j'aurai clarifié la thématique de mon livre ?


Actuellement, c'est comme si j'avais une boîte de puzzle avec des pièces toutes mélangées.


Quand j'aurais mis le doigt sur la vraie thématique et sur l'intrigue précise, j'aurai mon fil conducteur auquel je n'aurais plus qu'à rattacher toutes les briques de l'histoire.


Cela implique que des scènes du manuscrit vont changer ou disparaître. Même la fin de l'histoire pourrait bien être modifiée. Ca fait peur car j'ai écrit ça avec tout mon cœur et imaginer devoir couper dans mon texte ça me fait l'effet d'un couteau dans le dos.


Mais ce livre, ce n'est pas moi, après tout...


On y croit !


Dites-moi si vous aussi vous aimeriez écrire un livre ou si vous vivez les mêmes questionnements :)


10 vues0 commentaire