4 façons de te reconvertir professionnellement

Mis à jour : mars 20

Réorientation, reconversion... Des mots qui peuvent faire peur car ils transportent un sentiment de changement, de renouveau, d’abandon et de passage à l’action. Tant de choses qui prennent du temps, qui plongent dans l’inconfort de l’inconnu et qui obligent à choisir.


Choisir, lâcher prise, prendre son temps....

Pas facile quand notre attention est accaparée de tous les côtés, quand on est stressé par nos simples pensées et quand le temps et devenu notre bien le plus précieux.


C’est pourquoi dans cet article je vais t’aider à gagner du temps en :

  1. Identifiant 4 éléments essentiels de ta vie professionnelle sur lesquels tu peux agir rapidement pour te sentir plus motivé.e et aligné.e

  2. Découvrant 4 types de réorientations professionnelles de la plus agile à la plus totale !


Les 4 éléments de ta vie pro


Quand on parle de se réorienter, on pense souvent qu’on va passer d’un job de consultant IT dans le domaine bancaire à la culture de chèvres rousses au milieu de la pampa. Avoue, tu y as déjà pensé !

Cet exemple est extrême, et, pourtant, quand on pense à se reconvertir professionnellement, on ne pense pas forcément à toutes les solutions beaucoup plus simples et rapides qui s’offrent à nous pour remettre sens et motivation dans notre job.


Voici 4 éléments qui constituent ta réalité professionnelle et sur lesquels tu peux agir rapidement pour te sentir plus en accord avec toi-même dans ton travail.


Parfois, changer un seul de ces 4 éléments te permet de te sentir beaucoup plus à ta place rapidement.

1. L’activité, le quoi de ton métier


Cet élément constitue toutes les activités liées à ton job actuel. Il s’agit de ce que tu FAIS concrètement au quotidien.


Exercice pour toi ! Fais la liste de ces activités et indique sur une échelle de -5 (tu détestes et ça te file des boutons) à 5 (tu adores, tu ferais ça du matin au soir) dans quelle mesure tu es motivé.e par chacune d’elle. Si la moyenne globale de tes réponses est négative... On a un petit problème !


Exemple pour mon activité :

  • Coaching individuels (5)

  • Création de contenu (5)

  • Création de parcours de formation (5)

  • Conseil RH talent management et carrière (4)

  • Gestion administrative de l'entreprise (-3)

  • Prospection et vente (0)

Tu vois que mon projet professionnel me permet de m'éclater dans de nombreuses activités, le problème des tâches qui me saoulent un peu plus est vite compensé par la grande quantité d'énergie que je retire du reste donc ce n'est pas un problème. Mais si la balance s'inverse et que tu as plus d'activités relous que cool, alors c'est un problème car tu vas vite t'ennuyer et perdre du sens et de la motivation dans ton quotidien.


2. Le secteur, le pourquoi de ton travail


Le domaine d’activité ou le secteur dans lequel tu travailles vas conditionner l’impact que tu as dans le monde à travers ton activité pro.


Grâce à cet élément, tu vas donner beaucoup de sens à ton travail, où, à l’inverse, très peu, si tu travailles dans une secteur qui n’est pas en lien avec tes valeurs.

Exemple : Alison est commerciale dans un groupe international de produits d’entretien ménager. Son objectif : vendre, vendre, vendre de la lessive. Alison a conscience des dégâts environnementaux causés par les activités de son entreprise. Pour elle, le respect de l’environnement et la nature sont des valeurs fondamentales. Quand elle va travailler, chaque jour, elle trahit ces valeurs. Elle se trahit donc elle-même. Elle est en conflit intérieur, il y a un décalage entre ses convictions profondes et ses actions. Après un burn out, Alison se réoriente et devient commerciale dans une start-up qui se dédie à la récupération des déchets alimentaires dans les magasins et restaurants et réduit le gaspillage alimentaire.


Exercice pour toi ! Fais le point sur tes valeurs et sur le type de contribution que tu veux apporter dans le monde à travers ton activité professionnelle. Tu peux également définir ton « pourquoi » et définir si ta vision est bien en accord avec l’impact que tu as dans le monde aujourd’hui à travers le secteur d’activité dans lequel tu travailles.


3. Le statut, le comment de ton job


CDD, CDI, freelance, indépendant, conseil, association, collectif... Sont autant de statuts qui peuvent apporter plus d’épanouissement à ton travail.


Peut-être qu’un.e graphiste qui adore son métier ne se sentiras pas à sa place dans une entreprise traditionnelle (horaires fixes, hiérarchie verticale) mais s’épanouira pleinement dans une start-up qui se dédie à l’accompagnement marketing d’entreprises actives dans le secteur de l’écologie ou encore en tant que freelance qui gère son temps comme elle l’entend.


Exercice pour toi ! Fais la liste de 5 éléments qui sont importants dans ta façon de fonctionner, classe-les par ordre d’importance et demande-toi si ton statut actuel est en accord avec ces critères.


Exemple : j’ai horreur de la routine, j’aime rencontrer des nouvelles personnes tout le temps, j’ai plein d’idées et j’aime faire les choses à ma façon, j’aime travailler en mode projet, j’ai besoin de beaucoup d’autonomie, j’aime me dépasser au quotidien, prendre des risques, faire les choses à ma façon, me vautrer, recommencer et m’améliorer, j’ai des périodes de down où je dors pendant 4 jours pour me remettre de mes émotions...


4. L’environnement, le où et avec qui dans ton job


L’environnement c’est tout ce qui se trouve autour de toi : où se trouve l’entreprise, combien de temps de métro tu dois te taper pour y arriver, est-ce que le télé travail est (généralement) autorisé, est-ce que la cantine est de seconde zone, est-ce que ta team est sympa, est-ce que ton bureau est bruyant etc...


Exemple : bonne ambiance, ambiance familiale, hiérarchie horizontale, responsabilités clairement définie, flexibilité horaire, horaires fixes, beaucoup d’autonomie, donner des idées, processus définis à suivre, qualité de la cantine, environnement international, être en accord avec les valeurs de l’entreprise, types de bureaux, open space, un grande ville, à côté de chez moi, temps de trajet, âges des collègues...


Exercice pour toi ! Fais la liste des 5 éléments les plus importants pour toi dans un environnement professionnel et classe-les par ordre d’importance. Dans quelle mesure ta situation actuelle est-elle satisfaisante d’après ces critères ? Que devrais-tu changer impérativement pour te sentir mieux ? A quoi ressemblerait ton environnement professionnel idéal ?




Les 4 types de reconversion professionnelle


Maintenant que tu connais un peu mieux les éléments qui peuvent influencer ton épanouissement au travail, voici 4 façon les utiliser pour te réorienter.


1. La reconversion alignée


Change la finalité de ton métier, tu continues à faire ce que tu sais faire et que tu aimes faire mais tu mets ces compétences au service d’un « pourquoi » qui a beaucoup plus de sens à tes yeux. Tu te sentiras rapidement beaucoup plus aligné.e entre tes valeurs et tes activités.


Exemple : Je suis passée du marketing et de la communication dans le domaine du transport à celui du bien-être au travail et ça a tout changé, j’aime encore plus ces activités en soi !


Dans cet article, je te donne les outils pour trouver ton pourquoi.


2. La reconversion fonctionnelle


Change d’activité, pense à la mobilité en interne si tu travailles dans un entreprise qui te permet de développer de nouvelles compétences et d’exploiter tes talents dans une autre catégorie de métier. Comme ça, tu ne quittes pas tes avantages ni tes collègues super sympas !


Exemple : Alexis était responsable de la qualité et s’est réorienté en interne vers un poste de responsable du recrutement !


Dans cet article, je te donne 5 outils pour trouver tes talents et les développer dans ton job.


3. La reconversion systémique


Change d'environnement, est-ce que tu veux changer d’équipe, de lieu de vie, de département, de bureau...


Exemple : Marie est restée à son poste de chargée de relations presses mais a déménagé de son bureau à Berlin pour celui de Paris.


Dans cet article, je t'explique ce que ça fait de ne pas être au bon endroit.


4. La reconversion totale


Change TOUT. Finalement, tu vois que décides d’y aller, élever tes chèvres rousses. Mais non, je rigole ! C’est simplement que, là, tu as bien identifié que rien ne va et que tu décides qu’il faut vraiment tout changer.


Exemple : Anaïs est passée de responsable du marketing à prof de Yoga au Mexique. Elena est passée de scénariste à barista. Alicia est passée de consultante IT à entrepreneuse dans la mode éthique et responsable...


Dans cet article, l'exemple d'Alicia qui a opéré une reconversion totale à 27 ans.


Comme tu l’as vu, il suffit parfois de modifier un seul élément lié à ta situation professionnelle pour retrouver beaucoup de motivation et de sens dans ton quotidien.


Est-ce que tu as déjà vécu cette situation ? Comment t’es-tu réorienté.e vers une voie qui était plus en accord avec toi-même ?



L'histoire de ma reconversion


Dans cette vidéo, j'ai été interviewée par mon amie et collègue Barbara Acunzo, coache en mission de vie, pour témoigner de mon burnout et des premières actions que j'ai mises en place pour trouver ma voie.

Toi aussi tu sens bien que quelque chose ne va pas ? Mais tu ne sais pas par où commencer pour y voir plus clair. Tu as peur de te tromper ? Tu veux bénéficier d'un coaching gratuit pour faire le point sur ta situation ? Prends rendez-vous !

Je m'appelle Céline, je suis coache de carrière certifiée et dénicheuse de talents naturels. Je suis enthousiaste, passionnée et un peu perchée (il parait !). La plupart du temps, je vois les choses en grand et je gère mal mon temps (je crois que je ne devrais pas dire ça). Ma mission dans la vie est d’aider mes client.e.s à transformer leur vie professionnelle pour se sentir épanouï.e.s et motivé.e.s dans leur job. J’aide mes client.e.s à définir et à concrétiser un projet professionnel viable et qui a du sens à leurs yeux. J’ai développé ma propre méthode, découvre-là ici.

190 vues0 commentaire